Engrenage

engrenage Voilà déjà 2 mois que je promets une mise à jour qui n’arrive pas. les évènements s’enchainent, les photos s’accumulent, tout comme la fatigue. Du coup je me dis presque au quotidien:

- « Allez, rattrape le retard, tu traite toutes ces photos et infos et tu reposte tout ça dans l’ordre, bien comme il faut. »

Et puis une autre voix me dit:

- »Ça attendra bien demain, là t’as autre chose à foutre… comme regarder avancer les limaces, dessiner des gens morts, manger des chips en regardant des films d’horreur bis, aller se balader dans les bois… »

Bref, l’engrenage de la procrastination ! Je procrastine comme un salop et pas que sur ARTERRÖR…  Mais va bien falloir se sortir les doigts du fondement. Quoique regarder la course effrénée des gastéropodes à un charme dont je ne me lasse pas…

(photo: pendule pétée chinée sur une broc).



Laisser un commentaire.

Champs obligatoires (*)